Government of New Brunswick

Transfert des détenus des pénitenciers de Saint John et de Halifax au nouveau pénitencier du Dominion à Dorchester.




Le 15 juillet  1880 Transfert des détenus des pénitenciers de Saint John et de Halifax au nouveau pénitencier du Dominion à Dorchester.
Le 15 juillet  1984 Présentation des nouvelles couleurs du Royal Canadian Regiment par S.A.R. le duc d’Édimbourg pendant une visite à la BFC Gagetown.
Le 15 juillet  1951 Evelyn Henry de Keppoch (Île-du-Prince-Édouard) est la première personne à traverser le détroit de Northumberland à la nage. Elle part de Cap Tourmentine et atteint Borden (Île-du-Prince-Édouard) après presque neuf heures de nage.
Le 15 juillet  1788 Déménagement du lieu de rencontre de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick de Saint John à Fredericton.
Le 16 juillet  1878 L’un des pères de la Confédération, l’honorable Edward Barron Chandler, de Dorchester, est nommé lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.
Le 17 juillet  1843 Affrontement entre les factions de Joseph Cunard et d'Alexander Rankin autour des bureaux de vote pendant une élection à Miramichi. Des troupes sont envoyées pour rétablir l’ordre après le décès d’une personne et des menaces.
Le 17 juillet  1935 Naissance du futur acteur et vedette de cinéma Donald Sutherland à Saint John où il va habiter pendant 14 ans. Il s'initie au théâtre lors des cours de marionnettes au Musée du Nouveau-Brunswick.
Le 17 juillet  1837 Approbation du « Civil Government Bill » marquant la victoire de l'Assemblée législative sur le Conseil législatif pour un gouvernement responsable. L’Assemblée élue a maintenant le contrôle de toutes les recettes provenant des terres de la Couronne.
Le 17 juillet  1979 Les membres de la Première Nation de Tobique mènent une marche de femmes et d’enfants de 132 km, d’Oka (Québec) à Ottawa (Ontario), pour protester contre la Loi sur les Indiens du Canada qui constitue une discrimination envers les femmes autochtones.
Le 18 juillet  1788 La première réunion de l’Assemblée législative a lieu au manoir du gouverneur, à l’emplacement actuel de l’Ancienne Résidence du gouverneur. Cependant, vu que c'est le temps des foins, un certain nombre de membres ne peuvent y assister.
Le 18 juillet  1974 Annonce par le premier ministre Richard Hatfield de la construction de la première centrale nucléaire dans les Maritimes, à Point Lepreau sur la baie de Fundy.
Le 18 juillet  1621 Naissance à Nogent-le-Rotrou en France de Françoise-Marie Jacquelin, fille d'un médecin, qui épouse plus tard Charles de Saint-Étienne de La Tour, gouverneur de l’Acadie et qui meurt au Fort La Tour (Saint John) en 1645.
Le 19 juillet  1776 Signature d’un traité avec les États-Unis d’Amérique à Watertown (Mass.) par les délégués des Malécites et des Mi’kmaq qui accepte de les aider dans leur « guerre contre le roi de Grande-Bretagne » en échange des « nécessités et commodités de la vie ».
Le 19 juillet  1844 Ouverture du premier lazaret du Nouveau-Brunswick à l’île Sheldrake dans la baie de Miramichi. Recevant peu de soutien, la léproserie est un échec et le mécontentement s’installe. Elle ferme en 1849 et les résidents sont déménagés à Tracadie.
Le 20 juillet  1974 Ouverture du Village historique de Kings Landing, un projet d’aménagement de 5 millions $ comportant la restauration de plus de 30 bâtiments centenaires récupérés dans la vallée du fleuve Saint-Jean avant l’inondation du éservoir du barrage de Mactaquac.
Le 20 juillet  1881 Tenue à Memramcook de la première Convention nationale des Acadiens. Plus de 5 000 délégués discutent de la survie de la culture acadienne à l’intérieur de la Confédération. La « Société nationale l'Assomption » (Société nationale de l'Acadie) est fondée.
Le 21 juillet  1861 Déguisée en homme, Sarah Emma Edmonds de Magaguadavic est au service de l’Union dans la « Battle of Bull Run » durant la Guerre de sécession. Sous le faux nom de soldat Franklin Thompson, elle est infirmier et devient plus tard espion.
Le 21 juillet  1881 La fête de l’Assomption (le 15 août) devient la fête nationale des Acadiens lors de la première Convention nationale des Acadiens à Memramcook en vue d'affirmer le caractère unique de la culture acadienne qui vient non pas du Canada, mais de la France.